Entretien pompe à chaleur : ce qu'il faut savoir

Réaliser l'entretien de sa pompe à chaleur est désormais obligatoire. Voici nos conseils !

Testez votre éligibilité aux aides pour installer une pompe à chaleur
Introduction

S'équiper d’une pompe à chaleur permet de faire des économies d’énergie tout en gardant un confort thermique optimal. Mais comme pour toute installation de chauffage, l’entretien de la PAC est une étape indispensable pour maintenir un haut niveau de rendement.

Ce qu'il faut savoir sur l'entretien d'une pompe à chaleur

  • Les pompes à chaleur sont des appareils qui fonctionnent à plein régime une grande partie de l’année. Ils sont donc susceptibles de présenter des dysfonctionnements au fur et à mesure de leur utilisation. C’est là que l’entretien de votre pompe à chaleur s’impose : il permet de s’assurer du bon fonctionnement de votre pompe à chaleur et de lui garantir une longue durée de vie.

  • Pour le contrat d’entretien de votre PAC, vous avez souvent le choix entre deux sortes de contrat : un contrat d’entretien annuel ou un contrat d’entretien annuel avec dépannage inclus. Le contrat d’entretien seul est moins cher qu’un contrat avec dépannage mais ce dernier reste plus avantageux en cas de panne. Si vous rencontrez un problème avec votre pompe à chaleur, vous n’aurez en effet aucun frais à avancer puisqu’il sont déjà compris dans vos mensualités.

  • En fonction du type de contrat que vous avez souscrit pour l’entretien annuel de votre pompe à chaleur, il faudra prévoir un budget entre 100  € et 300  €. Cela peut sembler être un investissement important mais il est nécessaire pour éviter des dysfonctionnements ou, pire, des pannes !

  • Vous pouvez réaliser vous-même l’entretien régulier de votre pompe à chaleur. Certaines opérations de contrôle telles que dégivrer votre PAC en hiver ou désencombrer l’unité extérieure sont à votre portée. En revanche, l’entretien annuel de votre pompe à chaleur doit être obligatoirement réalisé par un professionnel, capable notamment de manipuler les fluides frigorigènes.

Testez votre éligibilité aux aides pour installer une pompe à chaleur

En résumé

 L’entretien de votre pompe à chaleur est une obligation depuis juillet 2020, cela signifie qu’un professionnel doit vérifier le bon fonctionnement de votre PAC au moins une fois tous les deux ans. 

Durant cette inspection, l’artisan pourra vérifier plusieurs éléments à propos de votre pompe à chaleur (qu’elle soit air-air ou air-eau) : 

  • le bon fonctionnement de l’appareil ;
  • les réglages de votre système de chauffage ;
  • la propreté des filtres ;
  • l’étanchéité de l’unité extérieure (pour éviter une fuite du liquide caloporteur) ;
  • les connexions électriques.

Comment se passe l'entretien d'une pompe à chaleur ?

Durant toute sa durée de vie, une PAC devra être surveillée de près par son propriétaire mais également faire l’objet d’un entretien régulier, effectué par un artisan.

Effectuer l’entretien de sa pompe à chaleur soi-même

Si certaines opérations d’entretien sont réservées à des chauffagistes ou à des professionnels, d’autres peuvent facilement être réalisées soi-même. Par exemple, dans le cas d’une pompe à chaleur aérothermique, il est fréquent que des feuilles ou des brindilles viennent se loger dans l’unité extérieure de la PAC, empêchant la récupération optimale des calories contenues dans l’air ambiant. 

Il est donc important de s’assurer régulièrement que rien n’obstrue l’arrivée d’air. Ainsi, si vous vous absentez pendant une longue période et que vous éteignez votre pompe à chaleur, il vous faudra la couvrir afin qu’aucun débris ne puisse s’y loger. En hiver, lors des pics de froid, il sera également nécessaire de dégivrer l’unité extérieure, pour éviter à votre pompe à chaleur de se mettre en surrégime. 

Enfin, sur certains modèles de pompes à chaleur, il est possible de nettoyer les filtres soi-même. Cela permet de purifier l’air insufflé dans votre logement par la pompe à chaleur et d’optimiser son rendement. Pour cela il faut suivre les étapes suivantes

  • éteindre sa PAC et attendre qu’elle refroidisse (pour éviter de se brûler) ;
  • ouvrir le bloc ;
  • enlever le filtre et le dépoussiérer avec un aspirateur ;
  • nettoyer le filtre avec de l’eau savonneuse ;
  • attendre que le filtre soit bien sec avant de le remettre à sa place.

À quoi sert le fluide frigorigène dans une pompe à chaleur ?

Le fluide caloporteur - principalement le HFC, HCFC ou PFC - permet la récupération de chaleur. Au contact de l’air extérieur, ce liquide se réchauffe et passe à l’état gazeux. Il est ensuite compressé, ce qui augmente sa température. Il peut enfin céder sa température au circuit de chauffage. À l’état gazeux, ce liquide est dangereux pour l’environnement, puisqu’il s’agit d’un gaz à effet de serre.

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

Calculez le montant de vos aides et obtenez un devis gratuit en 2 minutes.

Installer une pompe à chaleur

L’entretien d’une pompe à chaleur par un professionnel

Si l’entretien régulier d’une pompe à chaleur par son propriétaire est nécessaire, il n’est pas suffisant. En effet, une PAC est un dispositif complexe dont la compréhension requiert des connaissances bien particulières. 

C’est pour cela qu’il est vivement conseillé de choisir un artisan qui soit certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et/ou QualiPac. Si vous faites appel aux services d’un installateur avec ces certifications, vous pourrez bénéficier de conseils afin d’optimiser l’utilisation de votre pompe à chaleur.

Le saviez-vous ?

La certification RGE est remise à tous les professionnels ayant reçu une formation sur l’installation et l’entretien d’équipements thermiques selon les normes environnementales fixées par le gouvernement. La certification QualiPac concerne les artisans qui font le choix de se spécialiser dans l’installation et l’entretien des pompes à chaleur.

De plus, la manipulation du liquide frigorigène par exemple, ne peut être effectuée que par un professionnel qualifié. De ce fait, il doit être en mesure de fournir une attestation de capacité. La plupart des entretiens de pompe à chaleur réalisés par des professionnels impliquent les opérations de contrôle suivantes :

  • vérifier les bonnes performances de la pompe à chaleur ;
  • nettoyer les différents composants ;
  • contrôler l’étanchéité et de la pression du circuit contenant le fluide caloporteur ; 
  • contrôler la pression du circuit hydraulique dans le cas d’un entretien d’une pompe à chaleur air-eau ;
  • contrôler la qualité du liquide frigorigène et son remplacement le cas échéant ;
  • vérifier le compresseur fonctionne toujours ;
  • vérifier les connexions électriques du système de chauffage ;
  • vérifier la propreté des filtres ;
  • vérifier les réglages de la pompe à chaleur.

La visite d’un professionnel est également l’occasion de mieux régler sa pompe à chaleur en fonction de ses besoins et de bénéficier de conseils avisés pour mieux utiliser son appareil. À l’issue de la visite d’entretien, l’artisan doit fournir une attestation de maintenance

Cette dernière doit témoigner du bon fonctionnement de la PAC et plus particulièrement du circuit contenant le fluide caloporteur. Elle peut être demandée par le fabricant en cas de remplacement d’un composant, pour faire jouer la garantie

Bon à savoir

 Pour ne pas avoir une coupure de chauffage en hiver, il est préférable d’effectuer l’entretien général en été. De nombreux artisans proposent ce service, cela permet de se préparer au mieux à la période hivernale.

Pourquoi faut-il entretenir sa pompe à chaleur ?

Pour une meilleure longévité

Rien de nouveau à cela, tout équipement, quel qu’il soit - pompe à chaleur, chaudière, panneaux solaires - doit faire l’objet d’entretiens réguliers tout au long de sa vie. Au fur et à mesure de leur utilisation, les pompes à chaleur s’exposent à des risques de dysfonctionnement divers, que seule une maintenance assidue peut écarter. 

L’entretien d’une PAC à chaleur permet ainsi d’allonger sa durée de vie, d’optimiser son rendement ou encore d’éviter les pannes. De plus, les défauts d’étanchéité du circuit dans lequel circule le liquide caloporteur peuvent entraîner des rejets de HFC, un gaz à fort effet de serre.

Pour respirer un air plus sain

Dans le cas des pompes à chaleur air-air, l’entretien permet de respirer un air sain, débarrassé des impuretés (pollens, bactérie, humidité) qui pourraient nuire à votre santé.  Pour prévenir ces risques, il est donc nécessaire :

  • de faire réaliser un entretien par un artisan une fois de manière bisannuelle, pour les pompes à chaleur comprises entre 4 kW et 70 kW ;
  • de réaliser soi-même un contrôle régulier du bon fonctionnement de sa pompe à chaleur.

Pour réaliser des économies

Entretenir régulièrement sa PAC permet en effet de réaliser des économies sur le long terme. De fait, une pompe à chaleur dysfonctionnelle consomme plus d’énergie que ce qu’elle devrait. 

Cela signifie que si vous ne procédez pas à la vérification de votre système de chauffage régulièrement, vous verrez votre facture d’électricité fortement augmenter sur la durée et ce n’est pas l’objectif lorsqu’on achète une pompe à chaleur.

L’entretien d’une pompe à chaleur est-il obligatoire ?

Oui ! Puisqu’elles contiennent des fluides frigorigènes, les pompes à chaleur sont soumises à une réglementation stricte qui oblige les propriétaires à réaliser un entretien régulier.

Depuis un décret adopté en juillet 2020, tous les systèmes thermodynamiques (pompes à chaleur, climatisation) d’une puissance comprise entre 4 kW et 70 kW, doivent faire l’objet d’un entretien tous les deux ans. Jusqu’alors, l’entretien n’était une obligation que pour les pompes à chaleur contenant une certaine quantité de fluide (plus de 2 kg de fluide HCFC R410 ou plus de 7,4 kg de fluide HFC R32).

Cependant, un contrôle annuel permet d’avoir un meilleur suivi de sa PAC. En effet, une inspection annuelle permet d’éviter une éventuelle panne et donc possiblement d’économiser de l’argent sur le long terme.

Le saviez-vous ?

Certaines pièces d'une pompe à chaleur sont bien plus fragiles que d’autres. C’est notamment le cas du compresseur ou des filtres. C’est pour ces pièces qu’une intervention annuelle peut s’avérer utile.

Sachez que dans le cas d’une location, c’est à l’occupant du logement d’endosser l’entretien de la PAC. De plus, il est conseillé qu’il conserve l’attestation d’entretien de la PAC, afin de pouvoir la présenter au propriétaire ou à son assurance en cas de sinistre.

Pompe à chaleur entretien

Quel est le prix d'entretien d'une pompe à chaleur ?

Il existe plusieurs types de contrat d’entretien de pompe à chaleur. La solution la moins chère est de faire réaliser l’entretien obligatoire ponctuellement, au maximum tous les deux ans. Le prix d’une intervention se situe aux alentours de 150 €. Une intervention rapide impliquera des frais logiquement plus élevés.

Mais pour plus de garanties, notamment pour se prémunir contre d’éventuelles pannes, les installateurs de pompe à chaleur proposent des contrats d’entretien dans lesquels le dépannage est souvent inclus. Le coût s’élève alors entre 200 € et 300 €, selon les options contenues dans le contrat (remplacement de pièces, dépannage et assistance sous 24h, par exemple) ainsi que les spécificités de votre PAC (puissance de la PAC, si la PAC est réversible ou non, le type de la pompe à chaleur). 

Le plus simple est de souscrire une formule d’entretien auprès de l’installateur qui a posé votre pompe à chaleur. Il sera en effet le plus apte à réaliser sa maintenance. Néanmoins, il est tout à fait possible de faire appel à un professionnel différent de celui qui a réalisé l’installation.

Bon à savoir

Dans le prix de l’entretien, il est important de ne pas oublier le coût lié au déplacement de l’artisan. Le prix dépend de la distance qu’il a parcourue pour arriver jusqu’à votre logement. Notez que dans le cadre d’un contrat de maintenance, le déplacement du professionnel est rarement facturé au client. 

Demandez votre devis

Obtenez un devis personnalisé pour installer votre pompe à chaleur.

Obtenir mon devis gratuit

​FAQ : vos questions sur l’entretien d’une pompe à chaleur

Comment réaliser l’entretien de sa pompe à chaleur soi-même ?

Pour garantir le bon fonctionnement de sa pompe à chaleur, il est nécessaire d’effectuer un entretien régulier. Il est par exemple nécessaire de :

  • vérifier régulièrement que rien n’empêche l’air de circuler (feuilles mortes, branches, plastiques) devant l’unité extérieure, dans le cas d’une pompe à chaleur aérothermique ;
  • dégivrer l’unité extérieure en cas de gel ;
  • décrasser le filtre régulièrement pour garantir un air sain dans le cas d’une pompe à chaleur air-air.

Quelles sont les actions d’entretien qui doivent être réalisées par un professionnel ?

Un entretien obligatoire tous les deux ans doit être fait par un artisan certifié (RGE, QualiPac). Lors de sa visite, l’installateur doit réaliser plusieurs contrôles :

  • contrôler la performance énergétique de la pompe à chaleur ;
  • vérifier l’étanchéité du circuit dans lequel passe le liquide caloporteur ;
  • vérifier tous les composants (compresseur, branchement, circuit hydraulique).

L’entretien est également l’occasion pour l’installateur de prodiguer des conseils sur la meilleure utilisation possible de la PAC. À l’issue de sa visite, ce dernier devra vous fournir une attestation de maintenance

Combien coûte l’entretien d’une pompe à chaleur ?

Un entretien ponctuel coûte entre 100 € et 300 €. Néanmoins, il peut être intéressant de souscrire un contrat d’entretien incluant le dépannage en cas de dysfonctionnement. Le prix de ce type de formule d’entretien est logiquement plus élevé, entre 200 € et 300 €, mais offre plus de garanties (par exemple si votre PAC air-eau chauffe votre piscine et qu’il y a un problème).

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.