Tout savoir sur l'isolation des combles

Économies d’énergie, liste des aides, prix moyen et choix de son artisan.

Testez votre éligibilité aux aides de l'État
Introduction

L’isolation des combles est l’opération la plus rentable lorsque l’on souhaite faire des travaux de rénovation énergétique. On estime que les combles sont responsables de 30 % des déperditions thermiques d’un logement. 

Grâce aux aides, le coût de l’isolation des combles est fortement réduit. Ce qui rend ces travaux accessibles à tous.

Ce qu’il faut savoir sur l'isolation des combles

  • L'isolation des combles vous permet de réaliser d’importantes économies d’énergie tout en améliorant votre confort. En effet, près de 30 % des pertes de chaleur d’un logement proviennent des combles.

  • Oui ! Les combles perdus sont des combles non aménagés. Sachez que c’est vous qui décidez si vous souhaitez considérer vos combles comme perdus ou non. 

    Dans tous les cas, il est important d’isoler également ce type de combles, même si vous n’y habitez pas, car vous éviterez une perte de chaleur par le toit. Isoler vos combles perdus vous permettra de garder la chaleur dans votre maison, donc d’éviter de subir la température extérieure ou d’avoir une facture d’énergie trop importante.

  • Le prix dépend de plusieurs facteurs : pièce humide ou sèche, type de combles (aménagés ou perdus), matériaux isolants et leur épaisseur entre autres. 

    Vous pouvez réduire ce coût grâce aux nombreuses aides de la rénovation énergétique. L'isolation des combles est donc une solution très économique et rapidement rentable, comptez entre 5 et 6 ans.

Testez votre éligibilité aux aides de l'État

Isolation des combles : on récapitule 

  • Le saviez-vous ? “Deux tiers des logements ont été construits avant 1974 alors qu’il n’existait aucune réglementation thermique”. C’est ce que révèle L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), en septembre 2018, dans son guide Isoler sa maison. 
  • L’isolation est la première étape pour réduire ses factures d’énergie. Parmi toutes les techniques qui existent pour isoler sa maison, l’isolation des combles est la plus rentable puisque cette partie du logement est à l’origine de 25 à 30 % des pertes de chaleur.
  • Bien choisir les différents matériaux est primordial. La technique employée n’est pas la même si vous choisissez d’aménager vos combles ou de les considérer comme perdus. 

L’isolation des combles en 5 avantages 

1/ Une isolation thermique pour réduire sa facture d’énergie 

Dans une maison, la chaleur monte. Et si vous n’avez pas isolé vos combles, elle s’échappe par le toit comme elle est venue ! Il est donc impensable de payer votre chauffage alors que vous n’en profitez pas, n’est-ce pas ? 

L’isolation des combles a pour but premier de faire barrage à la chaleur pour qu’elle reste dans vos pièces à vivre. 

En plus d’une température plus agréable dans l’ensemble de votre logement, vous vous apercevrez très vite que votre facture d’électricité va fondre à vue d'œil ! 

Et oui, plus besoin de mettre le chauffage à fond pour se sentir bien ! Même musique pour l’été : si votre toit n’est pas isolé, il absorbe la chaleur et la température se fait vite insupportable à l’intérieur de votre maison. L’isolation des combles permet de préserver la fraîcheur dans votre logement

2/ Réduire les nuisances sonores grâce à l’isolation des combles 

Isoler vos combles permet aussi d’absorber les nuisances sonores extérieures ! Une bonne isolation protège des bruits qui proviennent de la rue et empêchent ceux qui retentissent à l’intérieur de se propager de pièce en pièce. 

Un bon investissement donc, d’autant que les matériaux utilisés pour l’isolation thermique et l’isolation sonore sont les mêmes. 

C’est pourquoi une isolation des combles classique, que ce soit du plancher, des murs, du toit (ou même des fenêtres et de leurs volets), permet d’éviter les pertes de chaleur et protège du bruit. Confort garanti ! 

3/ Une isolation des combles protège des nuisibles 

Des combles mal isolés attirent de nombreux nuisibles. Oiseaux, rats, souris, insectes, fouines et autres chauves-souris élisent facilement domicile dans dans la toiture ou sous le sol, voire le sous-sol.  

Or, outre les bruits nocturnes, leurs déjections posent très vite des problèmes sanitaires

Un souci qu’il faut traiter dès que possible en faisant appel à un professionnel et qui peut avoir de très lourdes conséquences sur votre compte en banque ! 

4/ L’isolation des combles, un geste écologique 

Qui dit moins de dépenses énergétiques, dit moins d’émissions de gaz à effet de serre ! Le gouvernement reconnaît d’ailleurs l’isolation des combles comme un geste participant à la transition écologique de la France et octroie ainsi des aides aux particuliers qui entreprennent ces travaux. 

Il est possible d’aller encore plus loin dans le respect de l’environnement en utilisant des isolants écologiques, issus de fibres naturelles. Le chanvre, par exemple, ou encore la laine de mouton, contribuent à l’assainissement de l’air dans la maison. 

5/ Isoler pour valoriser son logement 

Si vous avez pour projet de revendre votre maison, isoler vos combles vous permettra de valoriser votre bien

De plus, dans le cas de combles aménageables, l’isolation permettra d’ajouter des mètres carrés d’espace de vie. En cas de combles perdues par-contre, ces travaux permettront de faire baisser les dépenses énergétiques de votre demeure. 

isolation combles aménagés rentable

Isoler ses combles : les critères à respecter ? 

Il existe différentes règles à observer si vous voulez réaliser une isolation idéale de vos combles. 

1/ Observez les critères de performance 

Pour isoler vos combles, il faut regarder ses critères de performance. Pour l'isolation de combles dans le neuf, les exigences de performance fixées par la nouvelle réglementation thermique sont à respecter : c’est la RT2012. Cette dernière s'exprime par le coefficient de résistance thermique noté R. 

Si vous avez une maison neuve, la résistance minimum doit être R=8m².K/W. Pas d'obligation légale dans la rénovation. Cependant, il est vivement conseillé d'opter pour des isolants qui respectent les critères fixés par l’ADEME. 

Ces derniers sont fixés à R=7m².K/W pour l'isolation de plancher de combles perdus et à R=6m².K/W dans le cas de l'isolation de toiture et plafonds de rampants.

En choisissant des matériaux isolants qui respectent ces critères, vous aurez ainsi droit aux primes CEE ainsi qu’à MaPrimeRénov’.

Pour info : 

Trouver des matériaux qui respectent ces performances est extrêmement facile, en neuf comme en rénovation depuis l'adoption de la RT2012 et le durcissement des critères d'éligibilité des crédits d'impôts.

2/ Privilégiez la qualité 

Isoler ses combles demande de choisir des matériaux de qualité. Ainsi, pour  une isolation réussie et durable dans le temps, privilégiez toujours la qualité.

Dans le neuf, il faut obligatoirement choisir des matériaux qui respectent les caractéristiques de performances exigées par la RT2012 et de préférence conformes aux standards du crédit d'impôt pour la rénovation. 

De plus, n’hésitez pas à faire appel à un artisan qui saura effectuer vos travaux d’isolation de façon professionnelle. En effet, une isolation mal réalisée sera peu efficace et vieillira mal dans le temps

Ainsi, une isolation des combles correctement réalisée aura aussi sur le long terme des répercussions sur la consommation énergétique de votre logement, et donc sur votre facture énergétique. 

3/ Avant de changer de chauffage, pensez à l’isolation de vos combles 

On le sait, isoler correctement ses rampants demande un investissement plutôt important et la facture peut vite s’avérer salée. 

Cependant, une bonne isolation effectuée dans les règles de l’art vous garantira d’importantes économies d’énergie

Afin de mieux vous rendre compte du coût final de vos travaux, n’hésitez pas à demander un devis en ligne. C’est facile, rapide et totalement gratuit ! 

Isolez vos combles au meilleur prix !

Gagnez en confort en été comme en hiver en isolant vos combles ! Profitez des aides de l'État pour financer vos travaux.

Estimer le prix de mes travaux

Assurez-vous donc d’abord de réaliser une isolation hors pair avant de penser à changer de chauffage.

Pour rappel :

Il ne faut jamais investir dans le remplacement d'un système de chauffage avant d'avoir fait un bilan complet de l'isolation de votre maison, tout particulièrement en ce qui concerne la toiture et les rampants.

Une fois les travaux finis et l'isolation correctement réalisée, votre besoin thermique sera moins important.

4/  Isoler des combles aménagés sans perdre trop d'espace

Lorsqu'il est question d'aménagement de combles, tout le problème est de mettre en œuvre une isolation efficace sans perdre de surface habitable. Ayez cependant toujours en tête que l'isolation doit cependant être la priorité

Évitez également d'utiliser des isolants minces comme isolants uniques. Les isolants minces sont en effet parfaits dans leur rôle d’isolants complémentaires mais en aucun cas ils ne doivent être utilisés comme isolants principaux. 

Leur robustesse n’est qu’apparente et ces isolants sont surtout efficaces en tant qu’écrans pare-pluie ou pare-vapeur

Pour réaliser une isolation de combles performante tout en occupant le moins d’espace possible, notre conseil est donc le suivant : orientez-vous vers des matériaux isolants de faible lambda (noté λ, exprime la conductivité de l'isolant) afin d’atteindre un R élevé.

Bon à savoir :

Une solution alternative pour isoler vos combles : l'isolation par l'extérieur (ITE), une solution de qualité qui présente également de nombreux avantages comme celui de ne pas encombrer les combles pendant les travaux !

5/ Pensez à bien isoler et ventiler vos combles

Nous l’avons dit, isoler correctement ses combles est nécessaire lorsqu’on veut effectuer des économies d’énergie et conserver un confort de vie quotidien optimal. 

Cependant, il est également nécessaire de ventiler vos combles (qu’ils soient aménagés ou perdus) durant l’été afin d'éviter toute sensation d'inconfort thermique. 

En effet, même si vous avez parfaitement réussi votre isolation, la chaleur peut s’accumuler sous les combles . 

Il vous faut donc installer un système de ventilation à l’intérieur de vos combles. Vous l’activerez ensuite en soirée pour aérer et faire en sorte que la température descende. 

Cela permettra à vos rampants de se rafraîchir et de garder plus de fraîcheur en journée... De quoi faire de potentielles économies de climatisation !

Isoler ses combles : quelles techniques à mettre en œuvre ?

Isoler ses combles perdus

Trois grandes méthodes d’isolation peuvent s’appliquer aux combles perdus. Vous devez connaître en premier lieu votre type de charpente et savoir si vos combles sont accessibles.

1/ L’isolation des combles perdus par soufflage

La technique du soufflage de matériau isolant est la méthode la plus utilisée dans l’isolation des combles perdus. Cette méthode est adaptée à toutes les configurations de charpente (traditionnelle ou industrielle) ainsi qu’aux combles difficiles d’accès. 

L’isolant insufflé est généralement une laine de verre, mais on peut aussi avoir recours à de la laine de chanvre, de la laine de lin, de la laine de roche, et de la ouate de cellulose

La technique du soufflage de laine permet une couverture parfaite du plancher dans ses moindres recoins.

Parmi ces matériaux, la laine de verre possède des propriétés acoustiques et thermiques extrêmement intéressantes. Imputrescible, résistante au feu, très légère, elle est également très facile à mettre en œuvre. 

Toutefois, poser ce matériau nécessite de posséder une protection spéciale. Aussi, il faudra vous tourner vers un professionnel. 

Bon à savoir : 

Afin de choisir le meilleur isolant selon votre projet, n’hésitez pas à comparer les matériaux isolants entre eux. 

2/ L’isolation des combles perdus par la technique de l’épandage

Si vos combles perdus sont facilement accessibles, vous pouvez utiliser une autre technique : l’épandage de matériau isolant en flocons. 

Cette méthode est similaire à celle du soufflage, à la différence que, en lieu et place d’une machine, on utilise un râteau pour procéder à l’épandage. Les isolants utilisés seront les mêmes que ceux évoqués précédemment pour la technique du soufflage. 

3/ L'isolation des combles perdus par la pose d’isolants en rouleaux

Enfin, pour isoler ses combles perdus accessibles, vous pouvez aussi vous tourner vers de la laine en rouleaux

Il vous faudra alors isoler en priorité le plancher d’étage. Une bonne solution est d’y poser deux couches d’isolants.

L'isolation des combles aménageables et/ou aménagés ?

L’isolation par l’intérieur (ITI)

L’isolation des combles aménagés (ou aménageables) peut être effectuée par l’intérieur, grâce à la pose de panneaux rigides et semi-rigides

Isoler ses combles par l’extérieur (ITE) : le sarking 

Isoler vos combles par l’extérieur vous permettra de conserver toute la surface habitable et de garder vos poutres apparentes. Il vous faudra retirer la couverture pour procéder à la pose des rouleaux ou des panneaux d’isolant.

Pour isoler efficacement vos charpentes traditionnelles, on utilise en priorité la technique du sarking. Cette dernière consiste à retirer l’ensemble de la couverture pour poser une ou deux couches d’isolant en panneaux rigides sur la charpente

Au préalable, il faudra installer des panneaux de bois recouverts d’isolant pour éviter toute formation de ponts thermiques. 

A la toute fin des travaux, on reposera la couverture par-dessus l’isolant.

Isolation des combles : quel investissement pour quelles économies ? 

Un investissement rentable

Intéressons-nous maintenant au coût d’une isolation des combles. Le prix varie en fonction de nombreuses caractéristiques : 

  • Les combles à isoler sont-ils aménageables ou perdus ?
  • Si les combles sont aménageables, correspondent-ils à une pièce sèche comme un salon ou une chambre, ou bien est-ce une pièce humide comme une cuisine ou une buanderie ?
  • Quelle est la technique choisie pour isoler les rampants ? Le prix sera différent en fonction que vous choisissiez le soufflage, l’insufflation, la pose de rouleaux, l’isolation des combles par l’intérieur ou par l’extérieur. 
  • Souhaitez-vous une isolation des combles simple ou double couche ?
  • Préférez-vous isoler le rampant, le plafond, le mur, le plancher ou bien tout en même temps ? 
  • Quel est le nombre de mètres carrés à isoler ?
  • Quel est le type d’isolant choisi ?
  • Quel est le coût de la main d'œuvre
  • Quelle est votre localisation ?

Ainsi, seul un devis d’isolation des combles réalisé par un professionnel peut chiffrer précisément le montant de l’isolation de vos combles.

Isolez vos combles au meilleur prix !

Gagnez en confort en été comme en hiver en isolant vos combles ! Profitez des aides de l'État pour financer vos travaux.

Estimer le prix de mes travaux

La possibilité de bénéficier d’aides financières 

L’isolation des combles est considérée comme l’un des meilleurs moyens de limiter les dépenses énergétiques d’une maison. 

L’État propose donc des aides financières pour encourager les particuliers à investir dans ces travaux. Si votre budget est très limité, nul besoin de se serrer la ceinture pour pouvoir isoler ses combles ! 

Vous n’avez qu’à choisir, selon les conditions d’obtention, parmi un large choix d’aides dont entre autres MaPrimeRénov’, la TVA à taux réduit ou encore l’éco-prêt à taux zéro. 

Par-contre, vous ne pouvez plus bénéficier des offres d’isolation des combles à 1 euro et ce, depuis juillet 2021. 

L’État les a en effet supprimées après avoir constaté un trop grand nombre de fraudes.  De plus, si vous ne faites pas appel à un professionnel RGE, vous ne pourrez pas avoir d’aides à l’isolation des combles.

Attention !

Prenez garde : pour bénéficier de ces aides, il est obligatoire de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Il s’engage ainsi à respecter une charte de qualité. 

Quel retour sur investissement ? 

Le calcul du retour sur investissement de l’isolation des combles est assez simple puisque, selon l’Ademe, vous pouvez réduire jusqu’à 30 % de votre facture de chauffage ! Qui plus est, ces travaux apportent une véritable plus value à votre bien. 

L’isolation des combles est donc particulièrement rentable et vous pourrez rapidement vous en rendre compte dès les premières factures de gaz ou d’électricité ! 

D’autres questions ? 

Quels sont les avantages à isoler mes combles ?

Grâce à l'isolation de mes combles, je peux réaliser des économies d’énergie, mettre fin aux nuisances sonores, valoriser ma maison et réduire les nuisances dues aux nuisibles. De plus, cela participe à la réduction des gaz à effet de serre.

Isoler ses combles : quels sont les paramètres à observer ?

Vous devez observer différents paramètres afin de réaliser au mieux l'isolation de vos combles : performance de l'isolation, sa qualité de cette dernière, penser à bien ventiler ses combles et à changer son système de chauffage après l’isolation. 

Quelles techniques utiliser pour isoler mes combles ?

Plusieurs techniques sont possibles suivant le type de combles comme le soufflage, l’épandage, la pose de rouleaux (pour les combles perdus) ou bien la méthode particulière du sarking si on souhaite effectuer une isolation par l’extérieur.  

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.

Ils ont déjà fait confiance à Hello Watt

4,6 1259 avis Google et Facebook
Je demande un devis