Qu’est-ce que l'efficacité énergétique ? Comment l’améliorer ?

Qu’est-ce que l'efficacité énergétique ? Comment pouvez-vous l’améliorer dans votre logement via une solide rénovation ? Réponse ici !

En résumé :

  • L’efficacité énergétique, c'est le rapport entre l’énergie produite par un dispositif et l’énergie consommée pour assurer son fonctionnement. 
  • Exemples de travaux de rénovation permettant d’améliorer son efficacité énergétique : l’isolation de ses structures (toit, murs, planchers, portes et fenêtres), changement de système de ventilation, de chauffage, installation d’une nouvelle climatisation. 
  • Exemples d’astuces : débrancher les appareils électroniques quand ils ne servent pas ou encore profiter de la lumière naturelle du soleil

L'efficacité énergétique : qu’est-ce que c’est ?

On peut définir l’efficacité énergétique par le rapport entre une énergie produite par un dispositif et l’énergie consommée pour assurer son fonctionnement. 

Le terme désigne tous les équipements et les techniques  permettant de réduire la consommation d’énergie, donc le montant des factures énergétiques, tout en conservant un confort thermique identique à la situation antérieure. Améliorer votre efficacité énergétique permet aussi de sortir votre logement de l’état de passoire thermique. Ce concept repose sur les trois piliers que sont l’information, l’efficacité passive et active :

L’information du consommateur

L’information du consommateur est essentielle. En étant informé sur la nécessité d’optimiser les équipements de sa maison, il est en mesure de lui-même acheter les équipements et de faire réaliser les travaux essentiels à son confort, jusqu’à produire lui-même son énergie, notamment via des panneaux solaires par exemple (l’énergie du soleil étant gratuite). 

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Simuler mes aides

L’isolation passive 

Qu’est-ce que l'isolation passive ? Elle désigne l’isolation des habitations assurant une performance énergétique passive. En effet, l’isolation conserve les températures à l’intérieur des logements tout en limitant les déperditions thermiques.

L’isolation active 

L’isolation active englobe les différents dispositifs de l’habitation qui permettent, après rénovation, une meilleure maîtrise de la consommation. Il peut s’agir de chaudières, de pompes à chaleur, de sources d’éclairage, de système de chauffage permanent ou de chauffage d’appoint

Les systèmes tels que les thermostats électroniques font également partie du contrôle des températures.

Améliorer l’efficacité énergétique de ma maison : quels sont les travaux à réaliser ?

Jusqu’en 2050, on estime que les besoins énergétiques de l’humanité vont doubler. Il faudra donc satisfaire la demande tout en préservant notre environnement, mais comment ? 

Afin d’optimiser votre efficacité énergétique, faites tout d’abord réaliser une étude (audit énergétique ou bilan thermique) par une entreprise du bâtiment afin de déceler les failles de votre logement. Ceci fait, vous pouvez lister les améliorations à apporter et prioriser les étapes de vos futurs travaux. Voici une liste non exhaustive des différentes actions à mettre en place afin d’optimiser votre efficacité énergétique. 

Réaliser une isolation performante

On ne le dira jamais assez, l'isolation est l’étape la plus importante lorsqu’on veut réaliser des gains d’énergie et améliorer son efficacité énergétique. Que ce soit la toiture (combles), les murs, les sols, les menuiseries (portes et fenêtres), il n’y a pas une structure à laisser de côté même si certaines sont plus prioritaires que d’autres. 

Ainsi occupez-vous en priorité de la toiture qui représente selon l’ADEME jusqu’à 30 % des déperditions énergétiques puis des murs qui représentent, eux, jusqu’à 25 %

Bon à savoir : 

Quel que soit le type et la fonction de votre habitation : maison ancienne, résidence secondaire, maison BBC…Une isolation efficace est toujours la clé de gains d’énergie conséquents et d’une facture énergétique réduite. Ne la négligez donc pas ! 

Attention cependant, les logements anciens sont souvent inscrits ou classés et certains travaux sont donc interdits. Aussi, vous ne pourrez pas modifier leur façade. Une seule solution, l’isolation par l’intérieur !

lumière naturelle efficacité énergétique

Les combles ou l’isolation de toiture 

Comble perdus ou combles aménageables, il est possible d’isoler une toiture par l’intérieur ou par l’extérieur. La première méthode est moins onéreuse et pratique dans le cas des combles perdus, mais la seconde offre l’avantage de conserver l’espace habitable des combles aménageables. 

Comme nous l’avons signalé, 30 % des déperditions thermiques de la maison proviennent de la toiture. Aussi, procéder à son isolation permet de réduire considérablement la consommation énergétique.

L’isolation des murs 

Avec jusqu’à 25 % des déperditions thermiques du logement, les murs représentent également un enjeu en matière d’efficacité énergétique. 

Les autres travaux d’isolation 

En plus des murs et des combles, il est également nécessaire d’isoler vos planchers bas afin d’améliorer encore davantage la performance thermique de votre maison. 

Pour info :

Si vos combles sont déjà isolés, vous n’avez pas besoin de faire isoler vos plafonds car il n’y aura pas de déperdition thermique par le toit de votre logement. 

L’éclairage 

Pensez également à améliorer votre efficacité énergétique grâce au dispositif d’éclairage. Ainsi, sachez que les ampoules LED comptent actuellement parmi les ampoules les plus économiques sur le marché. 

Le calorifugeage 

Le calorifugeage est une méthode qui permet de conserver les températures dans les canalisations et les tuyauteries

L’efficacité des systèmes de chauffage ainsi que des systèmes de production d’eau chaude sanitaire (comme les chaudières) est donc optimisée.

L’installation de chaudière 

Qu’elle soit électrique, à gaz, à granulés de bois ou même thermodynamique, une chaudière est un équipement très intéressant dans le cadre d’une amélioration de l'efficacité énergétique. 

Actuellement, les chaudières thermodynamiques sont les plus performantes du marché sur le plan énergétique. Elles se servent à la fois d’électricité et des calories présentes dans l’air pour fonctionner.

La ventilation et la climatisation

Pensez également à installer un climatiseur. Qu’il soit réversible ou classique, d’un modèle avec ou sans unité extérieure, une climatisation efficace permet d’adapter la température des pièces de la maison. Ainsi, si l'air chaud est bien gardé à l’intérieur de vos pièces, pas besoin d’augmenter le chauffage ! (et qui dit moins de chauffage, dit plus d’économies).

Le système de chauffage 

Divers systèmes de chauffage peuvent également être choisis pour optimiser l'efficacité énergétique. En voici quelques exemples :

  • le radiateur infrarouge ou soufflant ;
  • le sèche-serviettes ;
  • le chauffage central au gaz ou appareils électriques ;
  • le poêle à bois ou la chaudière à granulés de bois ; 
  • l'insert cheminées.

Pour info :

Pour avoir droit aux aides gouvernementales, il faut que vous fassiez obligatoirement faire vos travaux par un artisan RGE. 

Quelles sont les astuces qui me permettent d’améliorer mon efficacité énergétique ?

Au-delà des travaux de rénovation, souvent lourds, de petites astuces peuvent vous permettre d'améliorer l'efficacité énergétique de votre maison. 

Débrancher les appareils électroniques  

Même si l’impact n’est pas énorme, des appareils constamment branchés font que ces derniers consomment de l'énergie.

Aussi, n’hésitez pas à débrancher ces appareils pour économiser de l'énergie et de l'argent sur votre facture d'énergie.

Profiter de la lumière naturelle 

Vous pouvez aussi privilégier la lumière naturelle par rapport à l'éclairage électrique, en l'utilisant pour mettre en valeur l'intérieur de la maison. 

Ainsi, profitez des des puits de lumière qui sont un très moyen d'accéder à la lumière naturelle du matin au soir. N’hésitez pas non plus à installer un double voire un triple vitrage si vous installez un puits de lumière, car ceux-ci peuvent laisser s'échapper la chaleur.

Quelles sont les aides dont je dispose afin d’améliorer mon efficacité énergétique ?

Comme nous l’avons vu, les actions à mettre en place pour améliorer son efficacité énergétique sont nombreuses et peuvent parfois coûter cher (en témoignent les prix au m2 des travaux de rénovation, même si vous ne comptez réaliser qu’une simple extension de votre maison) . Heureusement, des aides à la rénovation existent pour financer en partie vos travaux. 

Sachez également que le reste à charge peut être intégralement financé grâce au nouveau prêt Avance Rénovation (sous réserve de respecter les critères d’éligibilité), lancé en 2022 et proposé par deux banques : La Banque Postale et le Crédit Mutuel.

MaPrimeRénov’ 

MaPrimeRénov’ a été créée suite à la fusion entre l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et une partie du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Son objectif ? Inciter les particuliers à se lancer dans des projets de rénovation énergétique

Elle comprend quatre catégories correspondant aux plafonds de ressources annuelles des ménages :

  • MaPrimeRénov’ Bleu (ménages modestes) ;
  • MaPrimeRénov’ Jaune (ménages modestes) ;
  • MaPrimeRénov’ Violet (ménages aux revenus intermédiaires) ;
  • MaPrimeRénov’ Rose (ménages aux revenus élevés). 

MaPrimeRénov' Sérénité 

L’aide Habiter Mieux de l’Anah a été remplacée en 2022 par celui de MaPrimeRénov' Sérénité. Voici ses modalités ci-dessous : 

  • le financement des travaux des ménages à revenus modestes et très modestes ;
  • le financement de travaux générant un gain énergétique d'au moins 35 % ;
  • le suivi obligatoire par un Accompagnateur Renov’ spécialisé ;
  • le cumul possible avec les primes CEE dès juillet 2022.

Les primes CEE

Certains fournisseurs d'énergie se voient dans l’obligation de réduire la consommation énergétique des Français. Pour cela, ils doivent inciter les particuliers et les professionnels à réaliser des travaux de rénovation énergétique en leur versant des primes CEE.

L’éco-PTZ

L'éco-PTZ) s'adresse à tous les propriétaires, (qu’ils soient occupants ou bailleurs) et sans condition de ressources.

Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Le montant maximal de l'éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 50 000 € selon les travaux financés.

Bon à savoir :

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, votre logement doit être déclaré comme résidence principale et avoir été achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.

Le Prêt Avance Rénovation 

Créé afin de réduire grandement le reste à charge des travaux, ce prêt est avant tout destiné aux ménages modestes. Les banques qui le distribuent bénéficient d'une garantie d'État à hauteur de 75 % afin de les encourager à le proposer aux particuliers. 

Son principe se base sur le prêt viager hypothécaire : le remboursement du capital emprunté et des intérêts éventuels se fait lors de la transmission ou de la vente du bien rénové.

La création de l’agence France Rénov’ 

L’agence France Rénov' a été créée début 2022. Elle représente le service public de référence de la rénovation de l'habitat. Son but ? Guider les ménages dans leurs démarches de rénovation énergétique en étant suivi par un Accompagnateur Rénov’.  

Des questions sur les moyens d’améliorer son efficacité énergétique ?

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ?

On peut définir l’efficacité énergétique par le rapport entre une énergie produite par un dispositif et l’énergie consommée pour assurer son fonctionnement. 

Le terme désigne tous les équipements et les techniques permettant de réduire la consommation d’énergie, donc le montant des factures énergétiques, tout en conservant un confort thermique identique à la situation antérieure.

Comment améliorer l’efficacité énergétique de mon logement ?

Vous pouvez effectuer plusieurs travaux afin d’améliorer l'efficacité énergétique de votre logement : l’isolation en premier lieu (c’est l’étape la plus importante), l’installation d’un nouveau système de chauffage, de ventilation, voire d’une nouvelle climatisation

De quelles aides je dispose pour améliorer mon efficacité énergétique ?

Plusieurs aides sont disponibles si vous souhaitez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique : 

  • MaPrimeRénov ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité ;
  • les primes CEE ;
  • l’éco-PTZ (aussi appelé “Crédit d’impôt à taux zéro”) ; 
  • la TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • le prêt Avance rénovation (un nouveau prêt lancé début 2022 et proposé par deux banques : La Banque postale et le Crédit Mutuel).
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.