Comment comparer les meilleurs isolants thermiques pour ses combles ?

Vous ne savez pas comment isoler efficacement vos combles ? Découvrez vite notre comparatif d’isolation des combles pour tout savoir !

 

Comparer les isolants pour ses combles : on vous dit tout 

  • Plusieurs types d’isolants existent pour isoler efficacement ses combles : laine de lin, de coco, polystyrène, chanvre ou encore cellulose et ouate polyuréthane). Quant à la laine de verre et la laine de roche, ce sont les deux matériaux les plus courants avec le meilleur rapport qualité/prix. 
  • Chaque isolant a ses propres caractéristiques que ce soit au niveau de son prix, de ses  performances thermiques ou même de l’énergie grise produite (l’énergie « cachée » nécessaire pour réaliser un produit, puis pour l’éliminer, voire le recycler).
  • Plusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir son isolant tel que la longévité et la performance (une isolation performante possède une résistance thermique qui peut aller jusqu’à 7m2 K/W). 
  • Si vous avez la fibre écolo, vous pouvez aussi analyser son impact sur l’environnement.

Comment choisir le meilleur isolant pour votre toiture ? 

Comparer les différents isolants pour vos combles

Se servir d’un comparatif d’isolation des combles va vous permettre de déterminer quel est le meilleur isolant pour vos combles, qu’ils soient aménageables ou perdus, selon divers critères comme votre budget, la surface de votre maison ou l'environnement dans lequel vous habitez. 

Ce n’est pas tout ! Si vous souhaitez bénéficier d’une aide de l’État comme MaPrimeRénov’, les aides de l’Anah, la Prime Énergie ou encore l’éco-prêt à taux zéro, il vous faut choisir un isolant avec une résistance thermique assez élevée et que les travaux soient réalisés par un artisan RGE.

Dans ce cas, un professionnel agréé vient vérifier les matériaux utilisés pour valider le fait que vous soyez éligible à l’une de ces aides financières. 

Profitez des aides de l'État pour isoler vos combles !

L'isolation des combles perdus vous permet de réaliser jusqu'à 30 % d'économies sur votre de chauffage annuelle.

J’en profite

Les critères de comparaison de votre isolant toiture

Pour isoler vos combles, vous pouvez commencer par isoler votre toiture. Il faut ensuite établir un comparatif des différents isolants présents sur le marché. Il s’agit donc de retenir au préalable différents critères de sélection. 

Ceux-ci vont vraiment peser dans la balance lors du choix du meilleur isolant pour votre toiture. Sans plus tarder, voici les trois grandes familles de critères : 

La performance : premier critère de choix dans la comparaison des isolants thermiques

Pour choisir le meilleur isolant thermique pour votre logement, les premières questions à vous poser concernent les performances  de chaque isolant. 

La performance thermique d’un isolant se caractérise par deux paramètres : la conductivité thermique (λ)  et l’épaisseur de l’isolant (R)

Le premier paramètre (en m2.K/W) a la capacité de conduire plus ou moins les flux de chaleur. 

R, la résistance thermique (également en m2.K/W), va dépendre du λ de l'isolant et de l'épaisseur d'isolant utilisée. Les deux paramètres importants sont donc λ (en W/K.m) et l'épaisseur de l'isolant.

Effectivement plus λ est faible plus le matériau est isolant. Or, les conditions de qualité d'isolation se font sur le R, il convient donc pour un matériau donné (et donc un λ donné) de mettre une épaisseur assez grande d'isolant pour avoir un R suffisamment grand.

En effet, plus R est élevé plus l'isolation apportée est bonne.

À noter

Une isolation performante de combles a une résistance thermique supérieure à 6 ou 7 m2 K/W

Lorsque l’on parle de performances, on parle aussi de performance acoustique. Celle-ci se mesure à partir de 3 indices : 

  • L’indice d’affaiblissement acoustique (Rw) : permet de parer au bruit aériens (avions, trains, voitures) en limitant l’intrusion des décibels dans le logement.
  • Le coefficient d’absorption acoustique (α w) : étouffe les ondes qui réverbèrent sur les parois de vos combles. Ce coefficient est noté de 0 à 1, plus il est proche du 1, plus l’isolant est absorbant.
  • L’indice d’efficacité aux bruits d’impact (Δ w) : exprimé en décibels, il représente la mesure d’efficacité du revêtement à partir des vibrations ressenties lors des déplacements de personnes, de meubles ou de chutes d’objets.

La performance comprend aussi d’autres critères comme la capacité thermique, la densité, le conditionnement et le déphasage

Ce dernier terme ne vous est sans doute pas familier mais il s’agit du temps qui est nécessaire à la chaleur pour traverser l’isolant

Facteur important à prendre en compte, le déphasage doit être d’au moins 10 heures. 

L’écologie : un critère pour votre santé et pour celle de l’environnement

Avant toute chose, sachez qu’il n’existe pas d’isolant 100% naturel ou bio. La plupart des matériaux, aussi naturels soient-ils, sont traités contre les moisissures, les insectes, les incendies, etc. 

Soyez donc vigilants lorsque vous cherchez un isolant dit “écologique” et regardez plutôt si le type de matériau utilisé est recyclable, renouvelable, et comporte un faible coût énergétique selon la durée de vie.

La longévité : est ce que l’isolant a une durée de vie significative ?

La troisième catégorie à regarder lorsque vous comparez les différents isolants thermiques pour votre toiture concerne la rentabilité du matériau. Il est intéressant de vous demander si le prix du matériau isolant vaut sa durabilité, sa perméabilité à la vapeur d’eau et à l’air

De plus, demandez-vous combien de temps vous allez le garder en regardant sa résistance au feu par exemple. Souvent cette dernière est indiquée sous la forme M. 

Les catégories vont de M0 à M4, M4 étant le plus facilement inflammable et M0 le plus difficilement inflammable. 

Isolants pour les combles : comment les comparer ? 

Nous vous donnons ci-dessous deux tableaux comparatifs qui vont vous permettre de choisir le meilleur isolant pour vos combles. À vous de jouer !

Tableau des prix par matériaux 

Matériaux

Prix

Laine de verre

05 - 10 €/m²

Chanvre

10 - 15 €/m²

Lin

10 - 15 €/m²

Polystyrènes

10 - 20 €/m²

Polyuréthane

10 - 20 €/m²

Laine de roche

13 - 22 €/m2

Laine de mouton

20 - 25 €/m²

Plumes de canard

20 - 25 €/m²

Liège

20 - 25 €/m²

Bois

20 €/m²

Laine de coco

25 - 30 €/m²

Avantages de chaque matériau 

Matériaux

Avantages

Nom du matériau

Longévité

Écologique

Chanvre

X

X

Bois

X

 

Laine de coco

X

X

Lin

X

X

Liège

 

X

Laine de mouton

 

X

Plumes de canard

 

X

Polystyrènes

X

 

Polyuréthane

X

 

Une fois votre isolant installé, rien de vous empêche de réaliser encore plus d’économies sur votre facture d’énergie en effectuant quelques petites optimisations dans votre maison : 

  1. Installez du double vitrage pour éviter au froid, au bruit de passer à travers les fenêtres et améliorer votre confort.
  2. Procurez-vous un système de ventilation pour parer à l’humidité et à la chaleur au travers des murs.
  3. Protégez-vos matériaux en installant des grilles fines anti-rongeurs.
  4. Changez vos appareils de chauffage.
  5. Continuer l’isolation du logement en isolant les planchers bas et les murs.

Quelques recommandations pour l'isolation de vos combles

Une maison dont les combles sont mal isolés connaît 30 % de pertes de chaleur. L’isolation de vos combles est donc une étape clef dans la rénovation de votre logement en ce sens où elle vous permet de réaliser de réelles économies d’énergie et donc de belles économies sur votre facture ! Quelle épaisseur faut-il mettre ? Cela dépend de l'isolant et du R visé. Notez bien que : 

  • pour l’isolation de votre toit, il faut compter 30 cm d’épaisseur minimum ;
  • pour l’isolation d’un mur, il faut 10 cm pour les murs pour une ITI (isolation par l’intérieur) et 30 cm pour une ITE (isolation par l’extérieur), et 10 cm au sol.

Pour info : 

Pour calculer l’épaisseur minimum d’isolant à mettre en place, il existe un calcul que vous pouvez faire vous-même : 

λ (coefficient de conductivité thermique) = 0.04W/(m.°C) (laine de verre pour l’exemple)

R = e/λ

e = R*λ = 7*0.04 = 0.280 mètres

Il faut donc une épaisseur de 28 centimètres.

Dans tous les cas, ne tentez pas d’isoler vos combles vous-mêmes ! Faites appel à un technicien professionnel qui se chargera de trouver la solution la plus adaptée à votre toiture ainsi qu’un devis conforme. 

Le professionnel de l’isolation des combles, du toit ou des murs vous adressera une attestation de vos travaux d’aménagement et pourra même attester que vous êtes éligible aux aides de l’État si vos travaux participent au plan rénovation énergétique

En effet, les travaux d'isolation de combles, même s'ils sont moins chers que les autres, nécessitent tout de même d'avoir un budget conséquent. N'hésitez pas à demander un devis en ligne afin d'estimer le montant de vos travaux. C'est facile, rapide et totalement gratuit ! 

Isolez vos combles au meilleur prix !

Gagnez en confort en été comme en hiver en isolant vos combles ! Profitez des aides de l'État pour financer vos travaux.

Estimer le prix de mes travaux

Les offres d'isolation à 1 euro seulement n'existent malheureusement plus depuis leur suppression en juillet 2021, dû à de trop nombreuses fraudes. Il existe malgré tout d’autres aides dont vous pouvez bénéficier. 

Consultez notre article sur les différentes aides pour alléger votre budget !

Des questions ?

Quel est le meilleur isolant thermique du marché ?

Tout dépend des critères que vous recherchez. Si vous souhaitez avant tout faire des économies, les isolants classiques comme les laines de verre ou de chanvre sont moins chers. Cependant, ils ont tendance à davantage polluer. 

Si au contraire, vous êtes dans l’optique de protéger l’environnement, nous vous recommandons de mettre un peu plus le prix en vous tournant vers les isolants naturels en laine de mouton ou de coco qui ont cependant une moins bonne résistance au feu.

Y’a -t-il des aides de l’Etat pour l’isolation des combles ?

Tout à fait, mais les offres d’isolation des combles pour 1 euro, elle, n’existent malheureusement plus.

Cependant, d’autres aides comme l’éco PTZ ou MaPrimeRénov’ peuvent vous aider à réduire la facture des travaux. Pour savoir si vous êtes éligible, utilisez notre simulateur de primes énergie !

Quelles sont les différentes techniques pour isoler ses combles perdus ?

Il existe trois techniques pour isoler les combles : l’isolation par soufflage, par insufflation ou injection, ou la pose de rouleaux isolants.

Sarah Nedjar

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.