Chaudière murale ou chaudière au sol, laquelle choisir ?

La chaudière au gaz est très répandue dans les foyers français, mais faut-il plutôt privilégier l’installation d’une chaudière murale ou d’une chaudière au sol ? Nous avons enquêté sur le prix, les avantages et les inconvénients de la chaudière murale !

Ce qu’il faut retenir sur la chaudière murale :

  • ✔️  la chaudière murale est facile d’installation, adaptée aux petits logements et aux budgets restreints ;
  • ❌  la chaudière murale est moins puissante et moins robuste qu’une chaudière au sol.

Les avantages et les inconvénients de la chaudière murale

Quels sont les avantages de la chaudière murale ?

Un équipement adapté aux petits espaces

Les chaudières murales sont des équipements que les chauffagistes fixent au mur. De ce fait, il s’agit de systèmes compacts et peu encombrants, pouvant occuper des espaces relativement restreints.

Il est par exemple possible d’installer une chaudière murale dans une cuisine ou un placard, un emplacement idéal dans un petit appartement.

Une chaudière économique

Les chaudières murales sont globalement moins chères que les chaudières au sol, ce qui les rend plus attractives aux yeux des consommateurs. Pour une chaudière murale classique, il faut compter entre 500 et 2 500 €, pour une chaudière murale à condensation, les prix oscillent entre 2 000 et 5 000 €. Cette différence de prix s’explique par la technologie de la chaudière à condensation, plus écologique, au même titre que la chaudière à granulés ou l’écogénérateur.

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez une liste de quelques-unes des chaudières murales commercialisées en ce moment :

Type de chaudière

Marque

Modèle

Prix en euros (TTC)

Chaudière standard

Saunier Duval

Chaudière standard microaccumulée 24 kW

1 290 €

elm.Leblanc

Chaudière standard microaccumulée 23 kW

1 690 €

Chaudière à condensation

Chappee

Chaudière gaz à condensation microaccumulée 25 kW

1 490 €

De Dietrich

Chaudière gaz à condensation accumulée 24 kW

2 490 €

Saunier Duval

Chaudière gaz à condensation microaccumulée 30 kW

2 690 €

Attention !

Bien que cela soit tentant, nous vous déconseillons d’acheter une chaudière premier prix. Pour un tel appareil, il est préférable d’investir un peu plus pour avoir l’assurance de bénéficier d’un matériel de qualité.

En plus de plaire aux foyers aux revenus modestes, les chaudières murales séduisent également les écologistes. Les modèles à condensation, notamment, assurent un taux de rendement pouvant atteindre jusqu’à 110 %, soit 15 à 20 % de plus qu’une chaudière classique. Un bon point pour la planète !

Une chaudière éligible aux primes énergie

La chaudière murale à condensation est une chaudière à haute performance énergétique. L’installation d’un tel dispositif vous rend donc éligible à plusieurs subventions de l’État destinées à encourager les travaux de rénovation énergétique et le remplacement des vieilles chaudières.

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

Une installation flexible

La chaudière murale classique et la chaudière murale à condensation peuvent toutes deux être utilisées en :

  • simple service, pour le chauffage uniquement ;
  • double service, pour l’alimentation des radiateurs et pour chauffer l’eau sanitaire.

La petite taille de la chaudière pourra toutefois nécessiter l’installation d’un ballon d’eau chaude. Cependant, si vous ne disposez pas d’un tel espace, il reste possible d’acheter une chaudière murale instantanée ou à micro-accumulation, deux technologies ne nécessitant pas de stocker l’eau sanitaire en grandes quantités. 

Quels sont les inconvénients de la chaudière murale ?

Une durée de vie réduite

En moyenne, une chaudière peut fonctionner sans problème entre 10 et 20 ans. Il faut toutefois noter que les chaudières murales sont moins robustes que les chaudières au sol, et donc susceptibles de tomber en panne quelques années avant.

Pour autant, il s’agit de considérer ces données avec un oeil critique car la durée de vie d’une chaudière peut varier selon de nombreux autres critères comme :

  • la marque de la chaudière : certains fabricants misent sur un prix bas au détriment d’une bonne qualité sur le long-terme, et inversement ;
  • les besoins énergétiques du logement : une chaudière fonctionnant à plein régime se fatiguera plus vite, peu importe qu’il s’agisse d’une chaudière murale ou au sol ;
  • la qualité de l’entretien annuel obligatoire.

Une puissance restreinte

Plus petite que la chaudière au sol, la chaudière murale est surtout pensée pour les espaces réduits. Cela se ressent d’ailleurs dans ses performances et sa puissance, inadaptées au chauffage d’une grande maison.

Un fonctionnement à l’énergie fossile

La chaudière au gaz murale fonctionne grâce à une énergie fossile. En effet, bien qu’il soit moins néfaste pour l’environnement que le charbon ou le fioul, le gaz naturel reste une énergie polluante et non-renouvelable. Mais il est possible de pallier ce problème en lui substituant son alternative verte : le biogaz !

Comparatif de la chaudière murale et de la chaudière au sol

Quels sont les avantages et les inconvénients de la chaudière au sol ?

La chaudière au sol est un équipement de chauffage volumineux, nécessitant d’être installé dans un espace dédié comme la cave. Grâce à sa taille, elle est plus puissante que son homologue murale et permet de répondre à des besoins énergétiques plus importants.

Cependant, sa durée de vie et sa puissance augmentée la rendent plus onéreuse que la chaudière à gaz murale. Elle peut donc ne pas convenir à tous les budgets, bien qu’elle soit éligible aux primes énergie.

Combien coûte une chaudière au sol au gaz ?

Selon sa technologie, la chaudière au sol peut coûter entre 2 000 € et 6 000 €.

Que choisir entre une chaudière murale et une chaudière au sol ?

Pour faire votre choix entre la chaudière murale et la chaudière au sol, vous devrez considérer leurs avantages et leurs inconvénients, mais pas que ! Voici d’autres facteurs clefs à considérer :

  • votre consommation énergétique et le nombre d’occupants du logement. Ces données vous permettront d’évaluer approximativement vos besoins énergétiques et la puissance de chaudière qu’il vous faut pour vous chauffer. Afin d’en avoir une idée plus précise, vous pouvez aussi vous référer à vos anciennes factures de gaz naturel ou d’électricité ;
  • la surface de votre habitation. Êtes-vous contraint d’acheter une chaudière murale au gaz ? Ou avez-vous la place pour installer un autre type de chaudière ? Par ailleurs, on s’accorde à dire que, plus vous disposez d’une petite surface, moins vos besoins pour le chauffage et l’eau chaude sont importants. Autrement dit, une chaudière murale pourrait suffire ;
  • votre budget. Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir une chaudière gaz au sol, peut-être qu’une chaudière murale à gaz suffira ! N’oubliez pas non plus de prendre en compte le coût de l’installation, d’une éventuelle garantie et du contrat d’entretien chaudière dans vos calculs ;
  • votre éligibilité aux primes énergie. Les aides de l’Etat ne sont pas les mêmes pour toutes les chaudières et certaines sont conditionnées par l’atteinte d’une certaine performance énergétique.

En résumé, si vous disposez d’une petite surface et/ou avez des besoins en chauffage assez faibles, vous pouvez vous tourner vers l’installation d’une chaudière murale. Cependant, si vous résidez dans une grande habitation ou faites partie d’une famille nombreuse, investissez plutôt dans une chaudière au sol. Celle-ci vous durera plus longtemps !

Enfin, n’oubliez pas de vérifier votre éligibilité aux subventions gouvernementales, surtout si vous songez à installer une chaudière à condensation, un véritable plus pour vos finances et la planète !

FAQ : vos questions sur la chaudière murale

Qu’est-ce qu’une chaudière murale ?

La chaudière murale est un appareil servant à alimenter les radiateurs d’un logement et à chauffer l’eau sanitaire. Contrairement à la chaudière au sol, ce type de modèle se fixe directement aux murs de l’habitation.

Quels sont les avantages de la chaudière murale ?

La chaudière murale est facile d’installation et d’entretien, prend peu de place, et coûte peu cher. Elle est particulièrement adaptée aux appartements et logements de petite taille.

Combien coûte une chaudière murale ?

Neuve, une chaudière murale coûte entre 500 € et 2 500 € selon son modèle. D’occasion, elle vous coûtera moins cher mais sa durée de vie en sera réduite !

Où acheter une chaudière murale ?

Vous pouvez acheter une chaudière murale directement auprès de votre chauffagiste ou d’un fabricant de chaudière, mais il est aussi possible d’en acquérir dans des enseignes comme Leroy Merlin ou ManoMano.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.