Quelles sont les aides pour rénover ma résidence secondaire en 2022 ?

Se lancer dans des travaux de rénovation pour sa résidence secondaire, c’est une bonne idée. Cependant, cela a un prix et il risque d'être élevé ! Découvrez toutes les aides sans tarder !

 

En résumé :

  • Toutes les aides ne sont pas accessibles pour vos travaux de résidence secondaire. Vous avez accès à : l’exonération de la taxe foncière, la TVA à 5,5 %, les primes CEE et les aides locales.
  • Il existe divers critères d’éligibilité aux aides mais un seul critère est commun entre elles : le recours pour vos travaux à une entreprise certifiée RGE. 

Effectuer des travaux pour ma résidence secondaire : quelles sont les aides en 2022 ?

Depuis le début de la crise sanitaire, un nombre croissant de citadins connaît regain d’intérêt pour les zones rurales, comme le prouve le boom des investissements immobiliers un peu partout en France, hors des villes. 

La preuve, dès 2020, un rapport de la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) annonçait un record d’acquisitions de maisons à la campagne de plus 6,6 %

Contrairement à ce que l’on pense, les aides financières ne sont pas réservées exclusivement aux résidences principales mais sont accessibles également pour financer des travaux de résidence secondaire

Gardez tout de même en tête que toutes les aides ne sont pas disponibles pour les résidences secondaires. 

Comment s’y retrouver ? On vous donne la liste complète des aides ci-dessous !

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Les primes CEE

Selon l’ADEME, les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des primes pour vous permettre de financer des travaux de rénovation et ainsi de réaliser des économies d’énergie. 

Ces aides s’inscrivent dans le cadre du dispositif CEE (Certificats d’économies d’énergie), qui oblige les distributeurs d’énergie (électricité, gaz, etc.) à faire en sorte que les particuliers puissent réduire leur consommation d’énergie.

Ces fournisseurs doivent ainsi proposer des aides aux consommateurs. Ces dernières sont accessibles pour des travaux de rénovation énergétique et comprennent notamment des diagnostics. Les actions entreprises dans le cas des CEE concernent :

  • le remplacement d’une chaudière pour un appareil de chauffage moins énergivore et plus performant ;
  • l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’un ballon thermodynamique ;
  •  l’isolation des murs et des combles ;
  • le remplacement des menuiseries simple vitrage par du double vitrage.

Bon à savoir :

Les aides sont plus importantes pour les ménages aux revenus modestes et très modestes.

La TVA à taux réduit de 5,5 % 

Il s’agit d’une TVA à 5,5 % qui concerne la fourniture et l'installation du matériel. Elle s’applique directement sur le devis, et vous n’avez pas d’autres démarches à effectuer. 

Par-contre, elle ne s’applique pas si vous achetez votre équipement (par exemple un nouveau poêle) et/ou pour réaliser la pose vous-même.

Exemples d'opérations soumises à la TVA à 5,5 % :

  • l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ;
  • l’installation d’une chaudière biomasse ;
  • l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique ;
  • l'isolation des combles ;
  • l'isolation des murs.

Pour info :

Pour bénéficier de cette TVA, il suffit que votre maison de vacances soit construite depuis plus de deux ans.

L’exonération de la taxe foncière

Parmi les aides à la rénovation d’une résidence secondaire en 2022, on compte de plus l’exonération de la taxe foncière pour une durée limitée. 

Attention ! Cette aide n’est octroyée que pour des travaux d’amélioration énergétique sur des logements construits avant le 1er janvier 1989. Elle est temporaire et peut représenter 50 % ou 100 % du montant total de la taxe foncière en fonction des collectivités territoriales. 

Pour pouvoir en bénéficier dans le cadre de la rénovation énergétique d’une résidence secondaire, vous devez en faire la demande auprès du service des impôts rattaché au bien. L’exonération dure 3 ans, à condition que les travaux d’économies d’énergie entrepris soient supérieurs à 10 000 € hors main-d'œuvre.

Les aides locales

Voici le type d’aides que vous pouvez demander : 

  1. les aides régionales : à demander auprès de votre conseil régional ;
  2. les aides départementales : à demander auprès de votre conseil départemental ;
  3. les aides communales : à demander auprès de votre mairie.

Il existe des centaines d’aides qui sont disponibles sur le territoire. Leurs conditions d’éligibilité et leur montant diffèrent en fonction de votre localité. N’hésitez pas à bien vous renseigner pour les travaux de votre résidence secondaire sur le site de l’ANIL par exemple.

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Aides pour les travaux de sa résidence secondaire : tableau récapitulatif des aides disponibles

Aides accessibles

Primes CEE

MaPrimeRénov'

éco-PTZ

TVA réduite

exonération taxe foncière

Résidence principale

Oui

Oui

Oui

Oui

Oui

Résidence secondaire

Oui

Non

Non

Oui

Oui

Quels sont les critères d’éligibilité des aides pour les travaux de ma résidence secondaire ?

Obtenir les primes CEE : des contrôles renforcés 

Dans le cadre des CEE et des primes coup de pouce, les objectifs d’économie d’énergie ont été renforcés. Ils s’élèvent à + 17 %, soit 2 500 TWhc au 1er janvier 2022 contre 2 133 TWhc lors de la période précédente. 

Des contrôles plus stricts sur les chantiers et des dossiers de demande sont mis en place afin de garantir une qualité de travaux optimale. 

L’exonération de la taxe foncière : une taxe temporaire

Pour bénéficier de cette exonération, il y a deux conditions majeures :

  • vos dépenses en travaux dépassent : 10 000 € sur l’année qui précède l’exonération OU 15 000 euros sur les trois années qui précèdent l’exonération ;
  • votre maison est construite avant le 1er janvier 1989.

aides travaux maison de vacances

L’appel obligatoire à un professionnel certifié RGE

On le rappelle, le recours à un professionnel certifié RGE est obligatoire pour pouvoir en bénéficier. Les ventes par internet sont donc exclues des aides financières. Attention cependant, ce label est régulièrement mis à jour. 

Vérifiez donc que le professionnel dispose bien d’une qualification à jour. Sachez aussi qu’une visite technique est obligatoire avant la pose du matériel. Et si vous êtes satisfait de votre professionnel RGE, pourquoi ne pas faire de nouveau appel à lui dans le cadre d’une extension de maison ?

Comment calculer le montant de mes aides avec un simulateur ?

Vous avez peur de la somme que vous allez devoir débourser ? N'hésitez pas à simuler le montant des travaux de votre résidence secondaire grâce à un simulateur en ligne.

Vous devrez renseigner les principales caractéristiques : isolation des combles perdus, pose d’un poêle à bois, installation d’une ventilation VMC par exemple. De même, le nombre de m2 impactera le prix total de la rénovation. 

Afin de vous rendre compte de l’état de l’existant, n’hésitez pas à demander un audit énergétique ainsi qu’un bilan thermique.

Pour cela, n'hésitez pas à faire appel aux conseillers rénovation Hello Watt au : 09 78 46 70 64. Ils sauront vous donner des conseils personnalisés et vous accompagneront tout le long des étapes de vos travaux.

Pourquoi faire des travaux dans ma résidence secondaire ?

Pour entretenir votre bien 

Une maison secondaire est par définition moins habitée qu’une maison principale et cela peut poser un problème pour sa bonne tenue. En effet, un bien moins habité est aussi un logement qui a tendance à être plus rapidement détérioré (d’autant plus si c’est une maison ancienne qui souffre peut-être déjà d'importantes failles dans le bâti).  

Bon à savoir :

Nombreux sont les logements anciens à être classés ou inscrits au Patrimoine Historique. Aussi, mieux vaut réaliser une rénovation par l’intérieur afin de ne pas endommager la façade.

Allouer un budget pour la rénover au fur et à mesure du temps est donc le gage d’un maintien en bon état. En prime, vous éviterez les travaux trop coûteux.

Pensez également que lorsque vous y habiterez, vous serez heureux de pouvoir bénéficier d’un certain confort thermique grâce à toutes les améliorations que vous y aurez faites au préalable.  

Enfin, faire des travaux dans sa résidence secondaire permet de lui donner un coup de frais et d'améliorer son aspect esthétique, ce qui n’est pas non plus négligeable !

Pour réaliser des économies 

Même si vous n’habitez pas à l’année dans votre résidence, il est intéressant de l’équiper en dispositifs performants. Grâce à eux, vous ferez des économies d’énergie et donc, en même temps, des économies sur votre facture. Passer vos vacances à l'intérieur d'une passoire thermique, c’est fini !

Pour participer à la préservation de l’environnement 

En rénovant votre maison secondaire, pensez à faire l'acquisition de dispositifs peu polluants, qui ne rejetteront pas (ou peu) de gaz à effet de serre. Ainsi, vous ferez un geste pour la planète ! 

Vous avez la fibre écolo ? Vous pouvez même transformer votre résidence secondaire en maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) en l’équipant de dispositifs peu énergivores et ne rejetant quasiment pas de gaz à effet de serre. 

Pour valoriser votre patrimoine 

Votre résidence secondaire est peut-être un investissement pour l’avenir (votre future maison principale au moment de la retraite ou un bien pour votre descendance), il est donc important de conserver sa valeur, voire même de pouvoir en faire une plus-value.

Des questions sur les aides pour les travaux de ma résidence secondaire ?

Quelles sont les aides dont je dispose pour financer les travaux de ma résidence secondaire ?

Toutes les aides à la rénovation ne sont malheureusement pas disponibles. Cependant, vous pouvez tout de même bénéficier de certaines d’entre elles telles que : 

  • la TVA à 5,5 % ;
  • les primes CEE ;
  • l’exonération de la taxe foncière. 

Quels sont les critères d’éligibilité pour bénéficier de ces aides ?

Plusieurs critères d’éligibilité aux aides sont à respecter afin de pouvoir en bénéficier. Vous ne pourrez pas avoir accès à la TVA à taux réduit si vous effectuez vous-même la pose de vos équipements. Dans ce dernier cas, c'est le taux de 20 % qui s'appliquera. 

De même, l’exonération de la taxe foncière n’est octroyée que pour des travaux d’amélioration énergétique sur des logements construits avant le 1er janvier 1989.

Dans tous les cas, pour bénéficier des aides, vous devez obligatoirement avoir recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour réaliser vos travaux.

Vous ne savez pas où trouver un professionnel RGE ? Rendez-vous sur l’annuaire des artisans RGE de France Renov’ ! (Vous pouvez aussi faire appel à un Accompagnateur Rénov’ pour vos travaux). 

Pourquoi effectuer des travaux dans ma résidence secondaire ?

Il y a plusieurs bénéfices à effectuer des travaux dans sa résidence secondaire. Tout d’abord, cela vous permet de réaliser des économies d’énergie et donc, des économies sur votre facture. Ensuite, cela permet d'améliorer son aspect esthétique et vous pouvez même la rendre plus respectueuse de l'environnement grâce à l’installation d’équipements peu polluants. 

Toutes ces améliorations contribuent à une optimisation de sa plus-value, ce qui pourra vous être très utile si vous décidez un jour de la revendre. 

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.